• 24 novembre 2021

  • Auteur Contributeur pour l'IFPEC

  • 24 novembre 2021

  • Auteur Contributeur pour l'IFPEC

L’ouverture des professionnels de santé à l’EFT sur L’île de la Réunion

L’île de la Réunion a des particularismes à bien des égards dont celui d’avoir une population très ouverte aux techniques dites alternatives qui viennent compléter les prises en charge conventionnelles. Ainsi de nombreux thérapeutes sont formés en TCC, sexologie, psychonutrition, cohérence cardiaque, Thérapie basée sur la compassion, Thérapie des schémas, EMDR, acupuncture, hypnose, sophrologie, fasciathérapie …. Mais, jusqu’en 2018, personne, ou presque, ne l’était en EFT Clinique. Le développement de l’EFT sur l’Ile de la Réunion est récent et c’est grâce au dr Jérôme Branswick, dont l’intérêt pour les médites thérapeutiques non médicamenteuse n’a d’égal que son ouverture d’esprit. Son idée de base était d’enseigner l’EFT clinique aux soignants et notamment les médecins afin qu’ils puissent utiliser l’EFT en toute autonomie dans leurs pratiques pour le plus grand bénéfice des patients, et surtout de le faire sur place – à la Réunion – pour éviter les déplacements en métropole, fastidieux et onéreux. Depuis le mois de juin 2020, c’est plus 80 soignants qui ont été formés à l’EFT clinique et qui ont pu bénéficier du cursus complet (du niveau 1 au niveau 3) jusqu’à la certification pour certains. Parmi les professionnels de la santé formés on trouve : des psychiatres, […]

L’île de la Réunion a des particularismes à bien des égards dont celui d’avoir une population très ouverte aux techniques dites alternatives qui viennent compléter les prises en charge conventionnelles. Ainsi de nombreux thérapeutes sont formés en TCC, sexologie, psychonutrition, cohérence cardiaque, Thérapie basée sur la compassion, Thérapie des schémas, EMDR, acupuncture, hypnose, sophrologie, fasciathérapie …. Mais, jusqu’en 2018, personne, ou presque, ne l’était en EFT Clinique.

Le développement de l’EFT sur l’Ile de la Réunion est récent et c’est grâce au dr Jérôme Branswick, dont l’intérêt pour les médites thérapeutiques non médicamenteuse n’a d’égal que son ouverture d’esprit. Son idée de base était d’enseigner l’EFT clinique aux soignants et notamment les médecins afin qu’ils puissent utiliser l’EFT en toute autonomie dans leurs pratiques pour le plus grand bénéfice des patients, et surtout de le faire sur place – à la Réunion – pour éviter les déplacements en métropole, fastidieux et onéreux.

Depuis le mois de juin 2020, c’est plus 80 soignants qui ont été formés à l’EFT clinique et qui ont pu bénéficier du cursus complet (du niveau 1 au niveau 3) jusqu’à la certification pour certains. Parmi les professionnels de la santé formés on trouve : des psychiatres, des médecins généralistes ou spécialisés, des psychologues, des infirmières, des sages-femmes, des orthophonistes, des kinésithérapeutes, des ostéopathes, des sophrologues, des naturopathes, dont les avis non partisans traduisent leur enthousiasme face à cette méthode.

Des changements dans les prises en charge

Depuis que les formations ont débuté, les témoignages des personnels de santé se sont multipliés spontanément et ils sont unanimes sur un point qui revient de façon récurrente : « merci d’avoir introduit l’EFT sur l’île de la Réunion : non seulement ma pratique a changé mais cela m’a permis également à titre personnel d’évoluer et de comprendre bien des choses sur mon propre fonctionnement professionnel et personnel».

« L’EFT est un outil simple, facile et accessible afin d’accompagner et libérer les réactions émotionnelles de mes patients à l’annonce de certains diagnostics. Par exemple, lors d’une annonce délicate de résultats d’examens à une patiente qui était manifestement, très activée émotionnellement par le diagnostic, je l’ai immédiatement accompagnée à stimuler manuellement avec moi les points d’urgence sous-claviculaires afin de la ramener dans sa fenêtre de tolérance, témoigne un médecin spécialiste au CHU. Très rapidement, juste le temps d’une ronde, ma patiente s’était calmée et nous avons continué notre échange calmement. Elle a quitté la salle soulagée et reconnaissante, non pas du diagnostic mais du temps et de l’écoute prêtée à ses émotions et ses ressentis. »

Une autre médecin pédiatre au CHU précise : « j’ai vraiment adopté l’EFT dans cette vision intégrative des personnes que je rencontre ou reçois en consultation. Concernant la prise en charge des TSPT,  mon expérience de la pratique de l’EFT dans ce cadre s’est faite avec une petite fille de 8 ans. Elle présente un véritable TSPT […] la formation EFT a clairement joué un rôle dans ma manière d’interroger et de prendre en charge cette jeune patiente ce qui a permis pour elle de débloquer la situation. Et cela m’a permis aussi de faire la diagnostic de TSPT chez la mère du même évènement et de discuter avec elle de son orientation ».

D’autres médecins en libéral, relatent les gains que l’EFT Clinique leur apporte dans leur pratique quotidienne, là où la médecine générale « ne prend pas toujours en compte la sphère émotionnelle souvent mise de côté ou incomprise », selon Clarisse Kani, médecin généraliste à Saint Gilles-Les-Bains. Elle souligne également « que les médecins ne sont pas formés durant leurs études à soigner l’impact des émotions et parfois ne savent même pas comment repérer cet impact…On se rend vite compte que la moindre petite problématique soutient souvent des blocages ou traumas émotionnels plus profonds, dont on ne se rend pas toujours compte ou dont on ne sait pas toujours quoi faire ». Pour elle, l’EFT a été un bouleversement dans sa pratique professionnelle : « cela offre aux patients et pour moi même une ouverture qui se substitue aux traitements chimiques notamment anxiolytiques, hypnotiques et antidépresseurs ou autres antalgiques bien trop souvent prescrits, et souvent parce que le patient ET le médecin se trouvent dans une impasse. ».

Un autre médecin dans le sud de l’île rajoute « Lorsque la discussion ne se cantonne pas à la maladie et au traitement, on découvre des traumatismes de vie, certains n’ayant jamais été confiés même aux médecins de famille que je remplace et ce, même après 40 ans de suivi!… J’accorde maintenant de la valeur aux émotions et aux  croyances ». 

En ce qui concerne les prise en charge à visée plus thérapeutique, les témoignages des psychologues vont tous dans le même sens : un outil simple au plus grand bénéfices des patients  et des thérapeutes ! Pour Marie Lucas psychologue clinicienne à la Saline-les-Bains, « l’EFT est un des outils les plus puissants actuels à notre disposition afin d’aider rapidement des sujets à avancer dans leurs problématiques. C’est un outil  facile à pratiquer et qui lève des blocages profonds tant dans la psyché que le corps. Je conseille cet outil aux patients et aux professionnels pour les enfants comme les personnes âgées ».

Pauline Vallies, psychologue à l’Etang Salé et à Saint-Pierre précise : « L’EFT marche très bien pour les patients souffrant de TSPT, ce qui représente la majorité de mes consultations […] En tant que psychologue, l’EFT me permet de me sentir plus efficace car je suis en mesure de proposer des solutions concrètes à mes patients qui ressentent des résultats rapides et durables, surtout avec mes patients qui souffrent d’angoisses, d’anxiété souvent handicapantes dans le quotidien et qui recherchent en priorité un mieux-être dans leur vie quotidienne avant de pouvoir aborder les trauma du passé de manière plus approfondie ».

Avec l’EFT, le patient devient  donc plus acteur de sa thérapie et c’est ce que confirme une psychologue du travail du CHU : « Je suis psychologue du travail et parfois des personnes sont prises dans leurs émotions et cela a des retentissement sur leur travail, leurs relations au travail, leur vie de famille. J’utilise régulièrement l’EFT pour traiter cette émotion perturbatrice et elles repartent au travail avec les ressources qui leur permettront de faire face ou de sortir de la situation. Un autre avantage est que les personnes peuvent pratiquer de façon autonome à la maison ou au travail dès qu’une situation devient difficile émotionnellement ».

Les témoignages insistent également sur la qualité de l’enseignement car non seulement les personnels soignants bénéficient d’une formation en présentiel de trois jours, mais en plus ils bénéficient, en bonus, de la formation en ligne de l’IFPEC (1) : « en plus des ateliers et des échanges de pratiques pendant la formation de 3 jours, j’ai vraiment apprécié de pouvoir, à mon rythme, reprendre les points théoriques ».

L’expérience EFT au sein de deux cliniques psy

Aujourd’hui, après une formation débutée en 2018, au sein des deux cliniques psychiatriques « Les Flamboyants »,  quatre psychiatres, trois psychologues, trente et une infirmières, deux aides-soignantes et une éducatrice spécialisée sont formés à l’EFT Clinique ! Cette formation a permis aux différentes équipes de parler le « même langage » et ainsi le nœud de Cook ou la Routine Énergétique ou encore « stimuler le point R-27 » sont désormais intégrés dans le vocabulaire. Selon la responsable de la formation, la formation en EFT est également un bénéfice pour les soignants qui peuvent l’intégrer et l’utiliser à titre personnel.

Cette formation intervient à un moment crucial pour la prise en charge de la santé mentale alors que le CIM 11 définit le syndrome du Stress Post Traumatique Complexe et permet d’avoir une autre grille de lecture des symptômes pathognomoniques attribués parfois à des troubles de la santé mentale. Pour les professionnels de la santé mentale, les changements de pratique sont ainsi plus profonds qu’il n’y paraît et l’EFT qui permet de traiter les TSPT devient un outil précieux et efficace.

Ainsi pour une des psychiatres formés, en situation aiguë, l’EFT lui permet d’apaiser des patients pour lesquels elle aurait eu d’habitude recours à la prescription médicamenteuse. Pour elle, « avec les psychotiques, il y a un vrai intérêt pour eux à accueillir émotions, hallucinations…c’est une autre démarche que celle classique qui consiste à vouloir que les éléments délirants ou dissociatifs disparaissent…et de fait, pour certains, ça s’apaise après quelques rondes. […] J’ai pu mesurer à quel point les inversions psychologiques pouvaient bloquer le processus de résilience des personnes souffrant de traumatismes »

Une autre psychiatre précise qu’elle a plaisir à utiliser l’EFT avec les patients présentant des psychotraumatismes qu’ils soient simples ou complexes : « Je suis psychiatre et je travaille dans un service de psychotraumatologie : j’ai découvert l’EFT l’année dernière, technique de soin psychothérapeutique que j’ai plaisir à utiliser avec les patients présentant des psychotraumatismes qu’ils soient simples ou complexes. Cette technique permet de travailler avec les émotions, les sensations et les croyances des patients et l’efficacité est au rendez-vous. »

Elle exprime même le fait que dans ces unités et afin d’éviter les traumatismes vicariants, l’EFT Clinique peut là encore être d’une aide précieuse : « cela permet également au thérapeute de se saisir de certains outils de psychologie énergétique pour prendre soin de lui, ce qui est primordial en tant que soignant afin de ne pas s’épuiser»

Une psychologue stipule même que : « la pratique personnelle quasi quotidienne de l’EFT me permet de me préparer à ma journée riche en sollicitations dans mon service et par mes patients. Pour des situations complexes cela m’aide à me libérer de certaines appréhensions en amont d’entretiens éprouvants et d’être le plus disponible pour aider au mieux mes patients. Je profite également de cet apport pour le partager avec mon équipe qui utilise plutôt les techniques du noeud de Cook et de l’Écoméditation parfois pour eux-mêmes. On le fait parfois ensemble avec certains à la pause du midi ». 

Une infirmière d’un Centre Médico Psychologique Enfant & Adolescent (CMPEA) témoigne avec entrain qu’en tant « qu’infirmière en pédopsychiatrie ce qui est formidable avec cette technique, c’est qu’on devient autonome ». Elle rajoute que les parents deviennent également partie prenante : « au fur et mesure, les enfants l’utilisent dans leurs différents milieux de vie, ils apprennent reconnaître leurs émotions, à y associer leurs manifestations corporelles et pensées négatives, à être plus conscients. Les familles apprécient d’utiliser l’EFT avec leurs enfants, se sentant moins impuissants. »

Conclusion et perspectives

Beaucoup de soignants de l’île de la Réunion reconnaissent aujourd’hui que c’est une chance pour eux que l’EFT Clinique, en tant que technique complémentaire, soit venue à eux et qu’elle puisse se propager encore plus davantage aussi bien dans les structures hospitalières que médic- sociales ou éducatives ou en libéral.

Pour que l’EFT puisse également rencontrer le plus grand nombre, un groupe Facebook dédié a été créé avec pour objectif de promouvoir l’EFT sur l’île de la Réunion et dans l’Océan Indien à destination des professionnels de la santé ou de tout public et de créer une communauté autour de l’EFT et de la psychologie émotionnelle et cognitive.

A cet effet, un annuaire des praticiens EFT a été mis en ligne sur le site IFPEC à destination des patients ou des professionnels (pour pouvoir recommander des collègues) afin qu’en fonction de la situation géographique de chacun et en fonction de la spécialité du praticien chacun puisse trouver le praticien EFT qui lui convient.

Aujourd’hui d’autres horizons s’ouvrent dans l’Océan Indien pour l’expansion de l’EFT Clinique et plus particulièrement pour Mayotte, récemment devenu un département français, et pour laquelle des perspectives s’élargissent ainsi que pour Madagascar.

Nicolas Souletie, praticien, formateur et superviseur en EFT Clinique

(1) www.ifpec.org

Photo de profil - Jean-Michel GURRET

Auteur de l’article

Jean-Michel Gurret est psychothérapeute « officiel », inscrit sur le fichier Adeli, formé en TCC (Thérapies Cognitivo-comportementales), expert en EFT Clinique et spécialiste en psychologie énergétique. Fondateur et Président de l’IFPEC, la première école française de formation à l’EFT Clinique, Jean-Michel Gurret est inscrit au registre des psychothérapeutes, auteur de plusieurs livres, conférencier et formateur certifié en Emotional Freedom Techniques (EFT).

Partagez l’article sur les réseaux :

Afficher les commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez nos formations

Nous vous accompagnons dans l’ensemble de vos demandes,
nos équipes seront à vos côtés pour vous épaulez.

Articles associés